Kerascoët & Hubert : Beauté

Lorsque Morue délivre sans le faire exprès une fée du sortilège qui la retenait prisonnière, elle ne se doute pas du cadeau empoisonné que va lui faire cette dernière. Très laide, Morue sera désormais perçue comme très belle, ce qui au village n’arrange pas vraiment ses affaires. D’objet de répulsion, elle devient objet d’adoration, au point de subir les assiduités de tous les mâles de la région et la haine renforcée de leurs moitiés. Sauvée de justesse par le jeune seigneur local, elle ne tarde pas à languir après une destinée plus brillante… Pas forcément très futée mais belle comme nulle autre femme au monde, elle va se trouver sans s’en rendre compte au coeur d’un imbroglio familial tout ce qu’il y a de royal. Un conte de fée d’un genre particulier d’Hubert et des Kerascoët, qui revisitent les classiques du genre avec une bonne dose d’humour noir.

Voilà une bande dessinée très originale, qui joue avec les codes du genre pour nous offrir un récit drôle et attachant. Morue, l’héroïne, réinvente à elle seule tous les ingrédients du conte de fée. Exit les belles morales : ici, les péripéties les plus caustiques et les plus cruelles ponctuent – avec humour – un récit à plusieurs niveaux de lecture. Le graphisme empreint d’identité se conjugue parfaitement à toutes les idées originales et farfelues qui enrichissent les quelques 150 pages à dévorer.

Une lecture à conseiller à partir de la 2è année et qui sera l’occasion d’introduire une réflexion autour du détournement des genres.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s